Crise de la presse :

El-Khabar contraint de vendre ses biens immobiliers dont son siège national

La presse écrite commence à ressentir les conséquences de la baisse de la rente publicitaire notamment celle institutionnelle induite par la crise que traverse le pays.

Le quotidien arabophone, El-Khabar n’est en pas reste et semble se retrouver dans une situation plus que difficile au plan financier.

Pour faire face à ce “choc financier”, Algérie 1 a appris de bonnes sources que l’éventualité de vendre certains de ses biens immobiliers est envisagée par la direction du journal y compris son siège national. Alors que la compression de ses effectifs, notamment ses collaborateurs (correspondants conventionnés) a été déjà entamée.

Même après s’être “débarrassé” de sa chaîne de télévision KBC, il y a quelques mois, l’un des doyens de la presse écrite arabophone ne semble pas avoir quitté définitivement cette crise de ressources financières nécessaires à sa survie.

المقالة السابقة: