Financement des nouvelles wilayas déléguées :

Bedoui rassure

Il n y a pas de craintes quant à la concrétisation du programme du président de la République, relatif à la création de nouvelles wilayas déléguées.

C’est du moins ce qu’a laissé entendre, ce matin, le ministre de l’intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui.

Répondant à la question d’un député sur le risque de blocage du projet à cause de la crise financière, le ministre l’a rassuré en déclarant qu’aucune «difficulté financière» n’empêchera l’exécution des décisions du président Abdelaziz Bouteflika.

«Les décisions du Président ne rencontrent aucune contrainte financière», a déclaré le ministre, assurant que l’Etat poursuivra la réalisation des infrastructures de base vitales pour la vie des citoyens, mais aussi pour l’essor économique du pays.

«La décision prise par le chef de l’Etat en 2015, relative à la promotion de plusieurs daïras du Sud et des Hauts-Plateaux en wilayas déléguées est maintenu. Il fait partie des priorités du gouvernement afin d’accélérer le train du développement dans ces régions» a-t-il précisé lors de la séance de questions orales à l’APN.

Voilà qui est de nature à rassurer les populations de ces villes des Hauts Plateaux, du Sud et du Grand Sud qui souffrent de l’éloignement des chefs- lieux de wilayas à chaque fois qu’ils sont tenus d’effectuer des démarches et des dossiers administratifs.