Voici l’ordre du jour du sommet de l’UA à Nouakchott et ce qui attendra le Makhzen

Le sommet de l’Union africaine (UA) qui se déroulera à Nouakchott, la capitale mauritanienne, entre le 30 juin et le 1e juillet 2018, sera sanctionné par une motion de soutien au droit du peuple sahraoui qui souffre toujours de la colonisation marocaine à l’autodétermination, conformément aux résolutions de l’ONU.
Les ambassadeurs des Etats africains réunis, aujourd’hui, à Nouakchott ont arrêté un ordre de jour de cinq points qui seront débattus par les dirigeants africains lors du sommet de samedi.
A la tête de ces points figure la question sahraouie et la poursuite de l’occupation du Sahara occidental par le Maroc qui foule aux pieds toutes les résolutions onusiennes et le droit international.
Il est prévu que le Makhzen subisse un coup dur lors de cette réunion avec la motion de soutien à la cause sahraouie.
Les points à l’ordre du jour sont : le Sahara occidental, la réforme des instances de l’UA, les zones de libre échange, la lutte contre la corruption et la protection de l’enfance.
A souligner que le vice-président et porte-parole du Parlement panafricain et président de la commission des finances, Djamel Bouras, et quelques responsables de cette institution régionale, participeront à la réunion.
Ils ont tenu ce mardi une séance de travail avec les ambassadeurs des Etats membres de l’UA pour examiner le budget du Parlement panafricain.