Les jours de Saïd Bouhadja à la tête de l’APN comptés

auteur: karim.m

De sources officielles, Algérie Maintenant a appris que les hautes autorités du pays sont au summum de la colère contre le président de l’APN, Saïd Bouhadja, après sa dernière décision de mettre fin aux fonctions du SG de l’Assemblée, Bachir Slimani qui jouit de la confiance des hautes autorités.

Selon les mêmes sources, Bouhadja ne consulte plus ni les hautes autorités ni son parti qui l’a placé à la tête de l’APN avant de prendre les décisions ; ce qui a exacerbé le mécontentement des députés du FLN et des vice-présidents de la chambre basse du Parlement.

Le ministre des Relations avec le Parlement, Bedda Mahdjoub, les membres du bureau du groupe parlementaire du FLN et les députés membres du Bureau politique ont tenu une réunion afin d’examiner la situation avec l’éventualité de proposer un député du parti pour le faire élire à la tête de l’APN en remplacement de Bouhadja, désormais indésirable.

Une telle demande sera faite au secrétaire général, Djamel Ould Abbes, qui informera par la suite le président du parti, Abdelaziz Bouteflika.

A souligner que le changement aus ecrétariat général de l’APN a été très mal apprécié par les hautes autorités du pays, d’autant plus que l’homme est estimé et est fidèle au Président Bouteflika.

Aussi, avons-nous appris que Said Bouhadja a refusé de recevoir, hier, des vice-président de l’Assemblée qui voulaient le convaincre de changer son avis concernant le limogeage du SG.