La Médaille “El-Athir” décernée au moudjahid Tahar Zbiri en consécration des nobles valeurs nationales

auteur: mayar.m

Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah a affirmé jeudi à Alger, que le décernement par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, de la médaille de l`ordre du mérite national “El-Athir” au moudjahid Tahar Zbiri, confirmait la “tradition nationale authentique consacrant les nobles valeurs nationales sous la direction du président Bouteflika”. 

Représentant le chef de l’Etat à la cérémonie de décernement de la médaille, M. Bensalah a précisé, dans une allocution, que cette distinction “se veut un geste porteur d’un noble message et d’une grande signification qui confirme la tradition nationale authentique visant à consacrer les nobles valeurs nationales sous la direction du Président Bouteflika”.

“Le moudjahid Bouteflika ne cesse d’entourer ses camarades de lutte d’une attention particulière (…). Ils sont les symboles de la Nation  animés par la flamme de la glorieuse guerre de libération et le flambeau qui illumine l’avenir des générations montantes”, a soutenu le président du Conseil de la nation, lors de cette cérémonie qui s’est déroulée en présence du ministre des Moudjahidine,Tayeb Zitouni, du secrétaire général du parti du Front de Libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbes, et des membres de la famille du moudjahid Zbiri.

M. Bensalah a estimé que l’attribution de cette médaille constituait un “message à travers lequel le président de la République souligne que les personnalités nationales sont une référence pour la nation et l’élite sur laquelle compte l’Algérie pour la préservation de son unité et la protection de ses acquis et réalisations, à la faveur du programme du président de la République et de la politique de réconciliation nationale”.

M. Bensalah a soutenu que cette “occasion significative”, nous remémore dans sa symbolique les grands sacrifices et souffrances de nos frères moudjahidine dont le frère Tahar Zbiri qui figure à l’avant-garde de la génération de novembre et qui est l’un des premiers grands dirigeants de la révolution comme en sont témoins les monts Aurès de son héroïsme et de ses hauts faits.

A cette occasion, M. Bensalah a mis en avant le parcours militant du Moudjahid Zbiri, qui dès sa tendre jeunesse, était animé par l’amour de la patrie, un amour qui l’a incité à adhérer en 1950 au Parti du Peuple Algérien (PPA). Peu Après, la glorieuse révolution nationale est déclenchée et le moudjahid l’a accueillie a bras ouvert, marquant son nom en lettres d’or dans l’histoire, en rejoignant le premier bataillon de moudjahidine,  dirigé par le martyr Badji Mokhtar, a-t-il précisé.

Le moudjahid Tahar Zbiri a mené, avec bravoure et courage, plusieurs batailles, jusqu’à son arrestation et sa condamnation à mort. Il réussit à s’évader, avec ses compagnons d’armes dont le martyr Mustapha Ben Boulaid, de la prison de Coudiat de Constantine et occupe ensuite plusieurs postes de responsabilités dont commandant de la wilaya I (Aurès) en 1960, a ajouté M. Bensalah.

Le président du Conseil de la nation a évoqué, en outre, le parcours du Moudjahid après l’indépendance et les responsabilités qu’il a assumées notamment à l`Etat-Major de l`ANP et au Conseil de la nation actuellement.

De son côté, M. Tahar Zbiri a exprimé “sa gratitude et son immense fierté” pour cette distinction, tout en présentant ses remerciements et ses sentiments d’estime et de considération au président de la République Abdelaziz Bouteflika ainsi qu’au président du Conseil de la nation,  Abdelkader Bensalah.