Belkhadem lors de sa rencontre avec Bouchareb : le FLN n’est pas à vendre

auteur: karim.m
  • L’ancien secrétaire général du parti, FLN, Abdelaziz Belkhadem s’est rendu ce soir au siège du parti où il a rencontré le coordinateur de l’instance dirigeante, Mouad Bouchareb, dans le cadre des efforts de ce dernier de réunifier les rangs du FLN en prévision de l’organisation d’un congrès extraordinaire rassembleur.

    A la fin de la rencontre, M. Belkhadem  a déclaré que la rencontre était fraternelle avec Mouad Bouchareb chargé par le Président  d’une nouvelle mission consistant à redresser le parti.

    « C’est une mission difficile mais pas impossible », a-t-il estimé, saluant la décision du Président de reconstruire le parti.

    L’ancien secrétaire général du FLN soutient que le parti a tous les moyens ainsi que les hommes et les femmes pour se remettre sur les rails.

    Dans ce contexte, il a appelé à écarter les intrus du parti et à éradiquer la corruption en son sein ainsi que l’achat des consciences.

    « Le FLN n’est pas une société par action ni une usine. Le Front n’est ni à vendre ni à louer. C’est pour cela que le frère Bouchareb me trouvera à ses côtés pour réaliser ces objectifs. Il est dans l’intérêt de l’Algérie que le FLN revienne à ses enfants », a-t-il lancé, plaidant pour l’élection des responsables des structures du parti, de la kasma jusqu’à la plus haute fonction.

    D’autre part, il a affirmé que ses rencontres avec les militants n’ont aucun lien avec la prochaine élection présidentielle, réitérant son soutien au chef de l’Etat à l’occasion des quatre dernières présidentielles (1999, 2004, 2009 et 2014).

    « Je n’ai aucun commentaire à faire sur ce qui se dit ici et là », a-t-il conclu.