Les moudjahidines établis en France annoncent leur soutien à Bouteflika et refusent toute atteinte à la stabilité de l’Algérie

auteur: hamid.m

Dans une déclaration dont Algérie Maintenant a une copie, 70 moudjahidines établis en France ont annoncé leur soutien à la candidature de leur collègue dans la lutte et chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika, à l’élection présidentielle du 18 avril prochain, pour un cinquième mandat.

Ils ont annoncé, dans la déclaration signée en leur nom par le moudjahid connu Rabhi Ibrahim leur soutien absolu à Bouteflika, exprimant leur disponibilité à animer la campagne électorale en faveur de leur candidat afin de poursuivre sa mission de conduite du pays vers plus de stabilité et de développement.

Les moudjahidines ont affirmé que leur choix est fait pour un nouveau mandat de Bouteflika, et ce, en signe de fidélité pour tous ce qu’il a réalisé depuis son arrivée au pouvoir en 1999, insistant sur le retour de la paix dans le pays.

Ils ont soutenu que la politique du chef de l’Etat et la réconciliation nationale ont permis à l’Algérie de retrouver la paix et de se lancer dans un processus de développement dans tous les secteurs économique, social, politique et culturel, ce qui a ouvert la voie à un nouveau départ du pays avec des résultats positifs ressentis par les citoyens.

Les compagnons de lutte de Bouteflika ont souligné que les efforts déployés par le Président afin de faire parvenir le message des martyrs à la génération de l’indépendance ne sont pas à oublier, surtout que cette génération a besoin des repères de novembre pour vivre dignement dans son pays.

Les signataires de la lettre ont également salué la vision du Président qui a permis à l’Algérie de reprendre son rôle de premier plan sur les plans régional et international et ce grâce à son expérience dans le monde diplomatique.

Ces moudjahidines ont exprimé, en outre, leur conviction que le programme de Bouteflika est à même de permettre aux générations montantes de vivre en paix et son solidarité. Exprimant leur disponibilité à contribuer à la réussite de la campagne électorale du chef de l’Etat, ils ont exprimé leur rejet de toute atteinte à la stabilité du pays.