Sorfert, second pourvoyeur de devises après Sonatrach

auteur: mayar.m

Détenant plus de 5% de la production mondiale, l’Algérie est devenue le premier producteur d’urée dans le monde. 

Largement utilisée en agriculture comme engrais azoté et importante matière première pour l’industrie chimique, l’urée dont la production est assurée par l’entreprise Sorfert, en partenariat avec Orascom, aura nécessité un investissement de quelque 1,6 milliard de dollars.

«C’est un méga complexe, composé de trois unités, dont une unité d’urée de 3.450 tonnes/jour et deux lignes d’ammoniac assurant une production quotidienne de 2 200 tonnes chacune », indique M. Mazouni Abdelhakim, qui en est le directeur-adjoint.

Avec ce produit très demandé sur le marché mondial, Sorfert se place en deuxième pourvoyeur de devises après la Sonatrach.