Fin de vacances universitaires : les étudiants reprennent le chemin de la lutte… jusqu’au départ du système

auteur: mayar.m

Après 25 jours de vacances forcées, les étudiants regagnent leurs facultés et reprennent le chemin de la lutte. Ils comptent s’organiser pour donner un nouveau départ à leur mobilisation qui jusque-là entretenait la flamme du mouvement populaire entre deux vendredis.

Dans un reportage diffusé, ce lundi sur les ondes de la radio Chaine 3, des meneurs expliquent leur démarche. «Nous sommes en discussions pour donner suite à notre mouvement», explique l’étudiante de la faculté d’Alger, Asma, qui précise que les concertations se font au tour de la proposition de grève et du calendrier des manifestations de rue.

«Nous allons organiser une Assemblée générale pour débattre de la grève  et de la marche du mardi. Nous allons discuter sur l’opportunité de cette grève et des mots d’ordre à avancer lors de la prochaine marche», indique, pour sa part un autre militant du mouvement.

Les mardis c’est pour les étudiants  

Quel sont les slogans à écrire sur les pancartes et sur les banderoles ? Les avis des étudiants peuvent diverger ou converger. Cependant, l’ensemble des meneurs sont d’accord sur la nécessité de poursuivre la lutte jusqu’au départ du système. «Ce que nous avons réussi à faire depuis le 22 février c’est de casser l’interdiction de sortir et de manifester», dit un animateur déterminé à continuer pour avoir d’autres acquis.

«Les mardis c’est pour les étudiants. Tous les mardi nous investirons la rue», affirme une animatrice avec beaucoup d’engagement. Visiblement, cette proposition fait consensus au milieu des animateurs du mouvement étudiants.

La fin des vacances a donc permis aux étudiants de se retrouver une nouvelle fois et de discuter des perspectives de leur mouvement et de leurs avenir plus que jamais lié à celui de tout un peuple.