Kenya: la situation alimentaire pourrait se détériorer du fait de la sécheresse

Le mauvais déroulement de la grande saison pluvieuse au Kenya laisse présager des déficits alimentaires et des pénuries d’eau, selon les responsables des services météorologiques du pays.

Selon la directrice du département météorologique kenyan, Stella Aura, les précipitations enregistrées durant la saison pluvieuse courant de mars à mai, ont été inférieures à la moyenne de long terme.

La même responsable a fait savoir que les conditions de sécheresse devraient sévir dans la plupart des régions du pays et pourraient conduire à des interventions pour soutenir les ménages.

Ces nouvelles prévisions viennent s’ajouter à un contexte difficile. En mars dernier, l’Autorité Nationale de la Gestion de la Sécheresse (NDMA) du pays avait indiqué que 1,1 million de personnes avaient besoin d’aide alimentaire en raison de la sécheresse.

Plus récemment au début de ce mois, la Banque mondiale a annoncé que cet épisode météorologique pourrait amputer la croissance du Kenya à 5,7% cette année contre 5,8 % en 2018.