Le DG de la Bourse d’Alger : l’importation de véhicules de moins de trois ans d’âge risque de créer une flambée des devises étrangères par rapport au dinar

auteur: khaled houas

Le ministre du Commerce, Saïd Djellab, avait récemment annoncé la possibilité laissée aux Algériens peu fortunés, d’importer un véhicule de moins de trois ans d’âge. Une mesure qu’il a estimée à même de contraindre les “constructeurs” automobiles à baisser leurs tarifs et daigner réduire leur marge bénéficiaire.

Commentant cette mesure, dont il relève qu’elle n’a pas encore été officialisée, le directeur général de la Bourse d’Alger, observe qu’elle va tout naturellement amener les personnes intéressées à devoir s’adresser au marché parallèle pour pouvoir acquérir des devises qu’eles déposeraient dans les banques et solder ainsi le prix de l’objet de leur désir.

S’exprimant, lundi, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, M. Yazid Benmouhoub juge utile, dans le cas où ce dispositif est agréé, de prévenir contre le risque de voir les monnaies étrangères flamber par rapport à un dinar déjà mal en point.