BAC : Belabed insiste sur le respect de l’horaire d’ouverture des enveloppes des sujets

auteur: khaled houas

 Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed a insisté sur l’impératif d’ouvrir les enveloppes des sujets des épreuves du BAC en temps opportun, affirmant que “leur ouverture avant l’heure est une erreur impardonnable”.

Les enveloppes des sujets des épreuves du BAC doivent être descellées à l’heure exacte du début des épreuves, “leur ouverture avant l’heure est une erreur impardonnable impliquant l’application rigoureuse des lois en vigueur”, a mis en garde M. Belabed lors d’une visio-conférence avec les responsables des 50 directions de l’Education, consacrée aux orientations sur la sécurisation de l’examen du BAC, prévue dimanche prochain.

Indiquant que le phénomène de fuite des sujets est en “net recul”, le ministre de l’Education n’a pas exclu le lancement de poursuites judiciaires à l’encontre de quiconque qui oserait publier les sujets sur internet, tout en faisant savoir que 7 personnes avaient été poursuivies en justice, suite à la publication des questions du dernier examen de fin de cycle primaire.

Ces instructions s’inscrivent dans le cadre d’une série de mesures arrêtées par le ministère de tutelle en vue de sécuriser le déroulement des épreuves du BAC, réunir les conditions idoines aux candidats et éviter la répétition du scénario de la fuite des sujets à travers les réseaux sociaux tel que fut le cas ces dernières années.

Le cas échéant, le ministère pourrait recourir au sujet de secours, a-t-il encore souligné, rappelant que les sujets seront acheminés par voies terrestre et aérienne à partir de demain jeudi à l’aube, vers les 2.339 centres de déroulement à travers les quatre coins du pays.

L’ouverture des établissements est prévue à 7h30, tandis que l’entrée des candidats se fera à 08h00, sachant que tout retardataire a la possibilité d’accéder au centre d’examen entre 8h00 et 8h30, avec inscription de son nom sur le registre réservé aux retardataires et au-delà de cette heure (8h30), l’accès au centre est formellement interdit de peur que les sujets ne soient publiés sur internet, a-t-il rappelé.

Pour le ministre, les mêmes dispositions sont applicables lors des épreuves de l’après-midi qui débuteront à 15H00 alors que l’ouverture des centres d’examen est prévue à 14H30.