L’ANP attachée à s’acquitter de son devoir conformément à ses missions constitutionnelles

Le Général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a souligné, mercredi à Adrar, “l’attachement” de l’ANP et son “souci permanent” à s’acquitter de son devoir national envers la nation et le peuple, conformément à ses missions constitutionnelles, indique jeudi un communiqué du ministère de la défense nationale.

“Dans ce sillage, je tiens à souligner que l’attachement de l’ANP et son souci permanent à s’acquitter de son devoir national envers la nation et le peuple, conformément aux missions constitutionnelles qui lui sont dévolues, lui dictent l’impératif d’entreprendre, en cette phase cruciale, toutes les mesures relatives à la sécurité des citoyens et de leur assurer toutes les garanties pour une participation massive et efficiente aux élections présidentielles, en toute liberté et transparence”, a-t-il soutenu dans son allocution d’orientation prononcée devant les cadres et les personnels de la Région au Secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar.

“La majorité écrasante du peuple algérien veut, en effet, sortir le plus tôt possible de la situation actuelle et espère la tenue des présidentielles dans les délais impartis. Le peuple algérien, très conscient de tout ce qui entoure son pays et possédant une grande capacité d’analyse des origines et des dessous des évènements sur le plan national, régional et même international”, a-t-il soutenu, relevant que “ce peuple qui s’est rallié à son Armée et s’est tenu debout à ses côtés tel un seul homme, considère que l’organisation des élections et le recours aux urnes est la solution idéale, efficace et judicieuse pour le pays et le peuple”.

Le Général de corps d’Armée a affirmé que “partant de la convergence des objectifs nationaux du peuple algérien et de son armée et considérant que l’ANP est issue de ce peuple et est entièrement engagée à le servir en toutes circonstances et l’accompagner davantage durant toutes les phases cruciales et sensibles, nous sommes convaincus que le peuple algérien qui vénère sa patrie et conscient des défis auxquels l’Algérie est confrontée, prendra le dessus et aura le dernier mot pour faire basculer les résultats de ces défis en faveur de l’Algérie”.

Pour lui, “il est évident que la particularité du peuple algérien, distincte et unique, lui sera le meilleur soutien pour relever tous les défis rencontrés”, ajoutant que “c’est un peuple qui a prouvé tout au long de son Histoire qu’il est un peuple de défis, car tout simplement il priorise toujours la raison et la réflexion judicieuse et rationnelle s’agissant des questions décisives que vit son pays”.

“Ainsi, nous sommes satisfaits que la particularité de privilégier l’Algérie, peuple et nation, est prépondérante. Le peuple algérien prouvera cela avec force lors des prochaines élections présidentielles et saura certainement comment gagner le pari de cette importante échéance nationale, à travers la participation massive de toutes les tranches populaires pour s’acquitter de leur droit, voire leur devoir national”, a-t-il souligné.

Le vice-ministre de la Défense nationale a en outre indiqué que “le peuple algérien, fier de son histoire nationale séculaire saura comment déjouer les plans des comploteurs et des sceptiques parmi les résidus de la bande auxquels nous adressons une nouvelle fois un avertissement quant à l’éventuelle tentative de perturber le peuple”, ajoutant que “ce vaillant peuple qui aura l’opportunité une fois encore de tracer les contours d’un avenir prometteur pour l’Algérie”.

Gaïd Salah s’est dit “entièrement convaincu que le peuple algérien qui vénère sa patrie et qui est conscient des défis auxquels l’Algérie est confrontée, prendra le dessus et aura le dernier mot pour faire basculer les résultats de ces défis en faveur de l’Algérie. Il saura certainement comment gagner le pari de cette importante échéance nationale, à travers la participation massive de toutes les tranches populaires pour s’acquitter de leur droit, voire de leur devoir national.