Incendie de la maternité d’El-Oued : les familles des victimes seront prises en charge

Les familles des victimes de l’incendie mardi à la maternité d’El-Oued ayant coûté la vie à huit nouveau-nés seront prises en charge sur le plan matériel et psychologique, a affirmé le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui.

“Les familles des victimes seront prises en charge aux plans matériel et psychologique, en plus de la prise en charge par le ministère des familles ayant eu une naissance par voie de procréation médicalement assistée (insémination artificielle)”, a affirmé le ministre dans un point de presse à l’issue de sa visite à El-Oued pour s’enquérir de près de la situation et rencontrer les familles des victimes de l’incendie survenu, mardi, à la maternité de l’établissement hospitalier spécialisé Mère-Enfant.

M.Miraoui a précisé à ce propos que “les premiers éléments de l’enquête font état d’un court-circuit électrique provoqué par un appareil de lutte contre les insectes”, ajoutant, à ce titre, l’ouverture d’une enquête administrative, judiciaire et sécuritaire pour déterminer les circonstances l’ayant entouré.


Lire aussi: El Oued: suspension des directeurs de la Santé et de l’Etablissement hospitalier


Le ministre a annoncé, en outre, l’envoi prochain d’une commission composée de directeurs centraux du ministère pour l’inspection des structures de santé et l’identification des carences, à la lumière desquelles sera élaboré un programme de rattrapage des insuffisances afin d’améliorer les prestations de santé.

Le ministre a fait état aussi de la réception du nouvel établissement hospitalier spécialisé Mère-Enfant d’El-Oued au courant du premier trimestre de 2020.

Concernant des plaintes soulevées contre certains praticiens et paramédicaux exerçant à la maternité d’El-Oued et liées à des faits de corruption, le ministre de la Santé a assuré qu’une “enquête sera enclenchée et que les procédures judiciaires nécessaires seront prises à ce sujet”.

Selon les services de la protection civile, l’incendie, survenu aux environs de 04H00 (03H52mn), a causé le décès de huit (8) nouveau-nés des suites de brûlure ou d’asphyxie par la fumée, tandis que 76 personnes ont été secourues (11 nourrissons, 37 femmes et 28 employés de l’hôpital).